DSC_1342_edited.jpg
AHObi l LOGO CIRCLE.png

EXECUTIVE
COACHING


C'EST QUOI ?

DEFINITION
JEU INTERIEUR
MODELE D'APPRENTISSAGE
COACHING, FORMATION, CONSEIL, MENTORAT

 
 

COACHING / QUOI ?

/ C’est quoi le coaching ? _


En termes simples, le coaching est un processus qui se concentre sur le “ici et maintenant” plutôt que sur le passé ou l’avenir lointain, et qui vise vise à améliorer les performances, c'est à dire  :
- avoir une vision systémique de la situation : la plus conscience et complète, connaître l'environnement et les acteurs,
- retrouver son authenticité : connaitre ses besoins, accéder à ses ressources, rétablir des liens, jouer de créativité, faire des demandes explicites,
- rétablir son pouvoir d'action : se sentir aligné, avoir des réponses, être prêt à passer à l'action, avoir des objectifs.

 

Bien qu’il existe de nombreux modèles de coaching, nous ne considérons pas ici le “coach comme un expert métier”, mais plutôt le coach comme un expert du processus, un facilitateur d’apprentissage.
 

Il y a une énorme différence entre enseigner à quelqu’un et l’aider à apprendre. Dans le cas du coaching, le coach aide fondamentalement l’individu à améliorer ses propres performances, c’est-à-dire à apprendre.
 

Les coachs professionnels pensent que l’individu a toujours la réponse à ses propres problèmes, mais ils sont convaincus qu’il peut avoir besoin d’aide pour trouver cette réponse.
 

” Le coaching consiste à libérer le potentiel d’une personne afin qu’elle puisse maximiser ses propres performances. Il s’agit de l’aider à apprendre plutôt que de l’enseigner. ”

John Whitmore, dans Coaching for Performance.

 

Le jeu intérieur
Aucune discussion sur le coaching ne serait complète sans mentionner Timothy Gallwey et sa vision du “jeu intérieur”.

 

Le livre de Gallwey, The Inner Game of Tennis, a révolutionné la réflexion sur le coaching. Il a suggéré que les plus grands obstacles au succès et à la réalisation du potentiel étaient internes et non externes. Selon lui, les entraîneurs pouvaient aider les individus à améliorer leur jeu en les distrayant de leur dialogue intérieur et, en particulier, de la voix critique qui disait “Pas comme ça ! Concentrez-vous sur vos mains ! Orientez-le différemment !”.
 

En distrayant cette voix intérieure, le corps pouvait prendre le dessus. Il s’avère que souvent le corps a une idée très claire de ce qu’il faut faire lorsque les dialogues internes sont supprimés. Gallwey demande, par exemple, aux personnes de se concentrer sur la hauteur à laquelle ils frappent la balle de tennis. Cette activité n’est pas pertinente en soi, mais le simple fait de se concentrer sur elle distrait la voix intérieure et permet au corps de prendre le relais. L’individu se détend et son tennis s’améliore immédiatement.
 

La véritable idée de Gallwey était que cela ne s’appliquait pas seulement au tennis, mais que les individus avaient généralement en eux les réponses à leurs propres problèmes.

La partie essentielle du coaching consiste donc à aider les gens à apprendre à faire taire cette voix intérieure et à laisser leur instinct, ou leur subconscient, prendre le dessus. Parfois, il s’agit de la distraire, parfois d’explorer le “pire des scénarios” et de faire disparaître la peur.

Le modèle d’apprentissage du cycle des compétences
Un modèle utile pour l’apprentissage est le cycle de compétences, un modèle en quatre étapes qui peut vous aider à identifier vos compétences

 

1. Incompétence inconsciente

Un bon exemple serait un enfant qui n’a jamais vu de bicyclette, ou qui n’a aucune idée qu’il existe une autre langue que la sienne.

Vous ne savez pas que vous ne savez pas quelque chose.
 

2. Incompétence consciente

Vous avez pris conscience qu’il vous manque une compétence particulière.

Un exemple pourrait être l’enfant qui a vu d’autres enfants faire du vélo, ou qui a entendu quelqu’un parler une autre langue, et qui souhaite donc apprendre.
 

3. Compétence consciente

Vous avez appris à faire quelque chose, mais vous devez encore y réfléchir pour le faire.

Un exemple serait l’enfant qui peut faire du vélo mais qui tombe s’il ne regarde pas où il va.
 

4. Compétence inconsciente

Vous avez si bien appris à faire quelque chose qu’il est devenu câblé dans votre cerveau.

Vous n’avez plus besoin de réfléchir à la façon dont vous le faites, mais simplement de le faire. En fait, si vous y réfléchissez trop, vous risquez de ne pas pouvoir le faire.

Les entraîneurs doivent déterminer à quel stade se trouve une personne pour utiliser le bon type de langage afin de l’aider à passer à l’étape suivante. Après tout, il est difficile d’essayer d’améliorer une compétence si vous ne savez pas qu’elle vous manque.
 

Les différences entre l’enseignement, le coaching, le mentorat et le conseil
Bien que l’enseignement, l’encadrement, le mentorat et le conseil partagent tous certaines caractéristiques et compétences clés, ils sont néanmoins très différents et il est important d’être conscient des différences.

 

Enseignement et formation
L’enseignement et la formation impliquent un enseignant expert qui transmet des connaissances à ses élèves.

Bien que les meilleurs enseignants utilisent des techniques participatives et interactives, comme le coaching, il y a très certainement un déséquilibre des connaissances, l’enseignant expert connaissant la “bonne réponse”.
 

Coaching
Le coaching implique la conviction que l’individu a en lui les réponses à ses propres problèmes.

Le coach n’est pas un expert en la matière, mais s’attache plutôt à aider l’individu à libérer son propre potentiel. L’accent est mis sur l’individu et sur ce qui se trouve dans sa tête. Un coach n’est pas nécessairement une personne désignée : tout le monde peut adopter une approche de coaching avec d’autres, qu’il s’agisse de pairs, de subordonnés ou de supérieurs.

Le “coaching” est l’un des styles de leadership essentiels identifiés par Daniel Goleman.

La compétence clé du coaching est de poser les bonnes questions pour aider l’individu à résoudre ses propres problèmes.
 

Mentorat
Le mentorat est similaire au coaching. Il est généralement admis qu’un mentor est un guide qui aide une personne à apprendre ou à se développer plus rapidement qu’elle ne le ferait seule.

Sur le lieu de travail, les mentors sont souvent désignés officiellement comme tels d’un commun accord, et en dehors de la chaîne hiérarchique d’une personne. Ils ont généralement une expérience et une expertise considérables dans le secteur d’activité de l’individu.

Une relation de mentorat est généralement axée sur l’avenir, le développement de carrière et l’élargissement des horizons d’une personne, contrairement au coaching qui tend à se concentrer davantage sur le présent et la résolution de problèmes ou de questions immédiats.
 

Conseil
Le conseil est plus proche d’une intervention thérapeutique. Elle se concentre sur le passé, en aidant l’individu à surmonter les obstacles et les problèmes de son passé et à aller de l’avant. Ici, l’accent peut être mis sur l’intérieur ou l’extérieur.


 

Conclusion

Le terme “coaching” a des significations différentes selon les personnes, mais il s’agit généralement d’aider les individus à résoudre leurs propres problèmes et à améliorer leurs performances.

/ Exprimez vos leaderships _